Road trip dans les Highlands d’Écosse

mise à jour22 Mai 2023
mise en ligne22 Mai 2023
4.7/5 - (24 votes)

Vous envisagez un road trip en Écosse, et vous recherchez des idées pour voir le meilleur de ce beau pays en une semaine ? Vous êtes en quête d’un circuit en voiture parfait pour voir le meilleur des terres écossaises ? Dans cet article, je vous donne tous mes bons plans pour faire un road trip en Écosse et apprécier pleinement cette partie de la Grande-Bretagne !

conseils-road-trip-highlands-ecosse
conseils-road-trip-highlands-ecosse

Voilà le plan d’action de cet article afin de gagner du temps (utilisez le menu à droite pour accéder à la section voulue).

1) Pourquoi faire un road trip dans les Highlands en Écosse ?

Sauf à prévoir plus de deux semaines pour votre voyage en Écosse, il est impossible de faire le tour complet du pays. Pour y être allé plusieurs fois, je vous recommande pour une première découverte du pays, de privilégier les régions du centre et du nord qui vous réservent des paysages à couper le souffle.

Pour ce voyage, j’ai opté pour un road trip d’une semaine suivant un itinéraire avec la capitale, d’ailleurs vous pouvez consulter mon article « Visiter Édimbourg » car ça sera votre point de départ et d’arrivée.

Bien que plusieurs aéroports desservent l’Écosse et les trois aéroports du pays que sont ceux d’Édimbourg, de Glasgow et d’Aberdeen, pour une liaison directe sans escale au meilleur prix, j’ai trouvé mon bonheur au départ de l’aéroport de Paris-Beauvais pour un billet d’avion autour d’une centaine d’euros l’aller et retour !

D’ailleurs pourquoi ne pas arriver à Glasgow ou Edimbourg et repartir depuis Aberdeen! Bref pensez-y! D’ailleurs voilà mon article où je vous donne des conseils sur votre voiture de location, et pour avoir une estimation rapide sur le tarif d’une voiture de location pendant vos dates, je vous conseille d’utiliser le site Carigami (avec service client français) qui vous permettra d’avoir un rapide aperçu des offres en Ecosse.

ou-debuter-roadtrip-Ecosse
ou-debuter-roadtrip-Ecosse

2) Où louer une voiture de location pour votre road trip dans les Highlands en Écosse ?

Pour la location de votre voiture sur place, vous trouvez de multiples offres sur internet même si je vous recommande les agences de Arnold Clark (d’ailleurs vous vous trouverez aussi cette agence sur le site Carigami), une institution dans le pays. Attention, en plus de devoir vous habituer à la conduite à gauche dans un véhicule où vous êtes assis à droite, les routes d’Écosse sont abîmées, voire très abîmées. Vous devrez faire preuve de concentration pour éviter les très nombreux nids-de-poule qui jonchent les bas-côtés.

Pour une soixantaine d’euros supplémentaires, l’agence de location vous propose une assurance pour les éventuels dégâts occasionnés sur le bas de caisse, les jantes et les pneus : je vous conseille grandement d’opter pour cette option.

Le temps de vol entre Paris et Édimbourg est de 1h et 40 minutes, avec un décalage horaire d’une heure. Pour ma part, j’avais fait le choix de louer une voiture à l’avance afin d’être sûr d’avoir une voiture de location et de la restituer au terme du sixième jour, me laissant la liberté de découvrir la capitale d’Edimbourg à pied les deux derniers jours.

edimbourg

3) Road trip dans les Highlands en Écosse : road trip d’une semaine

Jour 1 : De Edimburg à Rosehearty

J’ai décidé de débuter mon road trip en Écosse en prenant la direction du nord depuis Edimbourg et en longeant la côte avec en première étape la ville de Aberdour à 45 minutes de route de la capitale. Ici, vous découvrez un château en ruines et une plage sauvage qui donne un ensemble magnifique et vous place tout de suite dans l’ambiance des vues qui vous attendent en Écosse.

Je vous conseille ensuite de poursuivre votre périple vers le petit village côtier de Crail. Si vous avez la chance d’y arriver au retour des pêcheurs, ceux-ci vous proposent de déguster les crabes fraîchement pêchés selon une recette traditionnelle, directement sur le port.

Au centre du village, vous avez une petite auberge qui vous propose des Scones et une pause tea time. Pour un budget de moins d’une quinzaine d’euros, vous dégustez des spécialités locales, salées ou sucrées, sur une petite terrasse en surplomb de la falaise et une vue splendide sur la Mer du Nord.

voyage-ecosse-road-trip-edimbourg-rosehearty
voyage-ecosse-road-trip-edimbourg-rosehearty

Sur la route vers Fraserburg où vous pourrez passer votre première nuit, je vous recommande de faire une petite halte dans la ville de Saint Andrews qui regorge de vieilles bâtisses et de très impressionnantes ruines d’une ancienne cathédrale.

C’est dans le petit village de Rosehearty, qui jouxte Fraserburg, que je vous invite à faire votre première halte et notamment auprès du Davron Hôtel qui est situé à moins de 20 mètres du bord de mer.

Bien que le pub écossais de l’établissement se situe en dessous des chambres, vous dormirez dans le calme. Côté restauration, vous pourrez déguster des spécialités locales jusqu’à 20h, horaire de fermeture du restaurant : c’est un peu le cas général partout dans le pays, les Écossais mangent tôt !

hotel-road-trip-highlands-ecosse-confortable-proche-bord-de-mer
hotel-road-trip-highlands-ecosse-confortable-proche-bord-de-mer

D’ailleurs, selon la période de votre voyage et votre choix d’hébergement, je vous recommande de toujours conserver dans votre véhicule quelques en-cas pour pallier à une éventuelle absence de solutions de restauration.

Rassurez-vous, les petits déjeuners écossais sont très copieux ! Au menu : du boudin noir, du haggis, des œufs, des haricots, des tomates, des champignons, une saucisse, des toasts et des pancakes…

ou-dormir-road-trip-ecosse-depart-depuis-edimbourg
ou-dormir-road-trip-ecosse-depart-depuis-edimbourg-carte

Jour 2 de votre Road Trip en Ecoose: La route du malt et Inverness

Lors de votre deuxième journée en Terres écossaises, je vous recommande de longer la côte entre Rosehearty et Inverness en faisant une première halte sur la plage de Banff qui vous offre une vue magnifique sur le littoral de cette partie du pays.

Avant de plonger vers Inverness et les rives du Loch Ness, que vous soyez amateur ou non de whisky, faites un petit circuit sur la route touristique du malt. En suivant le trajet d’une cinquantaine de kilomètres, vous pourrez découvrir certaines des plus emblématiques distilleries du pays à l’image de Aberlour, Cardhu, Johnny Walker ou encore Glen Grant et Glenmorangie pour ne citer qu’elles. Selon la période de l’année, vous pouvez faire une dégustation et même une visite des lieux, je vous recommande d’ailleurs de réserver bien à l’avance pour être sûr d’avoir une place.

circuit-road-trip-route-malte-ecosse-whisky
circuit-road-trip-route-malte-ecosse-whisky-carte

Avant de rallier votre second hébergement lors de votre road trip écossais, vous pouvez faire une étape rapide dans la ville d’Inverness qui borde les rives nord du Loch Ness. La ville est assez grande, mais c’est au centre que vous pourrez découvrir les rues commerçantes et les célèbres maisons colorées qui jonchent certaines rues.

Pour vous éloigner de l’agitation du centre-ville, je vous conseille de faire une dizaine de kilomètres au sud en dormant à l’hôtel Smithton. L’établissement propose des chambres très confortables, un petit déjeuner copieux et la garantie d’une nuit au calme, avec un parking gratuit et privé.

road-trip-highlands-ecosse-hotel-calme-parking-gratuit
road-trip-highlands-ecosse-hotel-calme-parking-gratuit

 Jour 3 : À la découverte du Loch Ness et direction l’extrême nord de l’Écosse

Après vous être rassasié d’un gargantuesque petit déjeuner traditionnel, je vous conseille de prendre trois heures sur votre programme pour faire le tour en voiture du Loch Ness. La route longe au plus près les rives de ce lac légendaire autour duquel vous prévoirez deux haltes obligatoires, sans compter les nombreux arrêts photos sur les parkings prévus à chaque panorama et point de vue.

Le premier arrêt consiste à visiter les ruines de l’emblématique château de Urquhart : la photo de carte postale du Loch Ness. Comptez environ une heure de visite pour une entrée à près de 18 euros par personne avec la possibilité de louer un audioguide en français en rajoutant 5 euros supplémentaires.

/!\ Attention, selon l’affluence, vous aurez peut-être du mal à vous garer, prévoir cette visite le matin est un choix judicieux pour éviter la foule des grands jours, surtout si vous voyagez en pleine saison estivale.

road-trip-en-ecosse-route-du-malt-et-loch-ness
road-trip-en-ecosse-route-du-malt-et-loch-ness

En repartant de ce château mythique, vous devez impérativement faire un stop trois kilomètres plus loin au Nessie Shop, un gigantesque magasin de souvenirs et de whisky qui mérite le détour même si vous n’achetez rien.

Après cet ultime arrêt sur les rives du Loch Ness, je vous invite à prendre la route du nord vers le château de Dunrobin, un des plus châteaux beaux d’Écosse.

Attention, les visites se terminent à 16h, uniquement du mois d’avril à octobre pour un prix de billet de 5 livres soit 6 euros par personne.

Cette partie de la côte écossaise est assez monotone, si bien que je vous invite à rejoindre l’extrémité nord du pays, avant les îles, d’une seule traite. Vous rejoignez ainsi le hameau de Jonh O’Groats qui est le point le plus septentrional de Grande-Bretagne et où le vent souffle fort dans un cadre préservé. Selon la saison, vous pouvez avoir la chance d’y admirer des colonies de phoques tranquillement installés sur les rochers.

road-trip-ecosse-Loch-Ness-au-hameau-de-Jonh-OGroats
road-trip-ecosse-Loch-Ness-au-hameau-de-Jonh-OGroats

Pour votre nuit, je vous conseille de réserver auprès de l’hôtel Castletown, à seulement une vingtaine de minutes de là. Le parking se trouve sur l’arrière de l’établissement.

Bien qu’au premier regard, l’activité puisse sembler ralentie, voire inexistante, vous serez surpris en entrant dans l’hôtel qui respire le charme écossais avec des moquettes et des rideaux de tweed, un bar et un restaurant très convivial. Pour moins de 90 euros la nuit, petits déjeuners inclus, c’est un bon plan sur la côte nord de l’Écosse.

hotel-road-trip-highlands-ecosse-bon-rapport-qualite-prix
hotel-road-trip-highlands-ecosse-bon-rapport-qualite-prix

Jour 4 de votre road trip en Ecosse : La côte Nord

Pour ce quatrième jour, je vous conseille de longer la côte nord de l’Écosse jusqu’à Durness avant de plonger en direction du sud en longeant la magnifique côte ouest des Highlands jusqu’à Poolewe.

Au fur et à mesure de votre avancée sur la route A836, je vous recommande de faire des pauses photos et balades dans la baie de Shatly, sur la plage sauvage de Bettyhill ou encore celle de Ceann à Beinn qui ressemble à celle de granit rose que nous connaissons en Bretagne.

Ensuite, vous continuez en faisant le tour du Loch Eriboll pour profiter de paysages à couper le souffle. Puis, arrivé à Durness, vous bifurquez sur l’A838 qui plonge vers le sud, en faisant un arrêt au château de Ardvreck, en traversant Knockan Craig et en faisant une pause promenade aux chutes de Measach. Vous êtes ici dans un parc naturel autour de gorges profondes qui sont le siège de nombreuses chutes d’eau impressionnantes, au cœur des bois. Le sentier est balisé et facilement accessible.

Attention, bien que le site soit accessible gratuitement, le parking est payant. Je vous conseille de vous garer sur le parking également gratuit à une centaine de mètres plus haut, duquel vous aurez un accès direct au site.

road-trip-Nord-Ecosse
road-trip-Nord-Ecosse-carte

Prolongez votre route jusqu’à Poolowee, une petite bourgade pittoresque où je vous recommande de dormir à l’hôtel du même nom, l’Hôtel Poolowee. Les chambres y sont spacieuses et certaines dotées d’une vue sur la mer, vous avez sur place un bar et un restaurant de spécialités. Attention, les portions sont très copieuses !

auberge-road-trip-highlands-ecosse-avec-petit-dejeuner
auberge-road-trip-highlands-ecosse-avec-petit-dejeuner

Jour 5 : L’Ouest des Highlands et l’île de Skye

C’est lorsque vous passez le pont de l’île de Skye que la beauté des paysages des Highlands prend tout son sens. Avec le jaune des genêts à perte de vue et les montagnes qui s’élèvent, le spectacle est hors du commun. Surtout si vous avez la chance d’avoir un rayon de soleil et un peu de ciel bleu !

La ville de Portree est une étape incontournable pour découvrir un village de pêcheur. Vous pouvez visiter la célèbre distillerie Talisker, remonter vers le nord de l’île sur le site de l’ancienne église de Trumpan et vers les ruines du château Duntulme auxquelles vous accédez par un petit chemin de prairies qui surplombe l’océan. Le lieu est habité par de nombreux moutons écossais.

Plusieurs routes touristiques vous permettent de découvrir les innombrables points de vue de l’île de Skye.

tips-pour-roadtrip-highlands-ecossse
tips-pour-roadtrip-highlands-ecossse

Pour passer la nuit dans ces paysages, je vous conseille de vous éloigner de Portree et de faire le choix de la maison d’hôtes Trotternish située dans la péninsule éponyme qui vous promet un calme absolu, des chambres dignes des plus beaux hôtels et un accueil chaleureux de la part de la propriétaire. Vous logez ici parmi les moutons et les bœufs écossais dans un véritable décor de film.

Bien que le tarif soit un peu plus élevé qu’ailleurs, même si l’île de Skye est assez chère, ce logement en vaut la peine.

road-trip-highlands-ecosse-logement-etape-ile-skye
road-trip-highlands-ecosse-logement-etape-ile-skye

Jour 6 : Les châteaux d’Écosse et les monts enneigés du Parc Loch Lomond

En repartant de l’île de Skye en direction du centre de l’Écosse, vous devez impérativement faire une halte au château D’Eilean Donan, le château fort le mieux préservé de tout le pays. La visite vous coûte environ 15 euros par personne avec 5 euros en plus pour l’audioguide en français. Toutes les pièces sont mises en scène et l’édifice est toujours habité.

Prenez ensuite la direction de Fort William avec de très belles vues sur les montagnes alentour et le mont Ben Nevis, le plus haut sommet du pays. La visite de la ville vaut le détour, vous vous promenez dans la rue commerçante et sur le port.

visiter-ile-de-skye-pendant-road-trip-en-ecosse
visiter-ile-de-skye-pendant-road-trip-en-ecosse

Ensuite, place à la route au milieu d’une succession de monts enneigés toute l’année, paradis des randonneurs, en faisant un arrêt dans la station balnéaire de Luss, légèrement en retrait de la route principale. Le petit village est connu pour ses maisons traditionnelles et typiques. Un parking payant est disponible à la sortie de la bourgade.

road-trip-cote-ouest-Ecosse
road-trip-cote-ouest-Ecosse-carte

Je vous conseille d’éviter de dormir à Luss, il s’agit d’une destination très plébiscitée et le peu d’hébergements présents sur place demande de débourser plusieurs centaines d’euros la nuit. En vous éloignant d’une dizaine de kilomètres, vous pouvez dormir dans la maison d’hôtes de Gowenlea qui propose des chambres avec petits déjeuners à partir d’une centaine d’euros la nuit.

logement-pas-cher-road-trip-highlands-ecosse
logement-pas-cher-road-trip-highlands-ecosse

Jour 7 et 8 – Fin de votre Road Trip d’une semaine en Ecosse: Édimbourg

Avant de restituer votre véhicule, je vous conseille de prendre la route du Château de Stirling que vous devez visiter même si le budget peut sembler important, surtout si vous voyagez à plusieurs. En effet, outre le billet d’entrée qui est à 25 euros par personne, vous devez payer 6 euros pour le parking.

Vient le moment de vous délester de votre voiture de location à l’aéroport d’Édimbourg. Je vous recommande de réserver votre hébergement pour les deux nuits qui restent à votre voyage dans le centre de la vieille ville que vous pouvez rejoindre par le tramway directement depuis l’aéroport jusqu’au terminus de Saint Andrews pour un prix de billet de 2 euros.

À Édimbourg, je vous recommande de réserver vos nuits d’hôtel bien à l’avance, la vieille ville n’est pas très accessible niveau tarif des hôtels. Le meilleur rapport qualité-prix consiste à dormir à l’hôtel Thistle Il est légèrement excentré, mais cette option vous permet de visiter la ville à pied ou par le tramway pour un tarif autour d’une centaine d’euros la nuit.

road-trip-ecosse-hotel-edimbourg-abordable
road-trip-ecosse-hotel-edimbourg-abordable

Si votre budget vous le permet ou pour un séjour plaisir à Édimbourg, je vous conseille l’Hôtel du vin en plein cœur de la vieille ville. Certes, le budget est plus conséquent, mais l’expérience en vaut la peine. Vous vous sentirez comme à la maison, tout en ayant accès à des prestations de standing ! Le château d’Édimbourg se situe en outre à moins de 10 minutes de marche. Cliquezi ici pour lire mon article « dans quel quartier loger à Edimbourg« .

hotel-vieille-ville-edimbourg-confortable-road-trip-ecosse
hotel-vieille-ville-edimbourg-confortable-road-trip-ecosse

Parmi les sites à visiter à Édimbourg, prévoyez deux bonnes heures pour découvrir son château et assurez-vous d’y être présent à 13 heures, horaire auquel est tiré un coup de canon depuis les remparts. Il s’agit d’une tradition pour, jadis, guider les pêcheurs qui rentraient. Un spectacle qui vaut la peine, ne serait-ce que pour le folklore. L’entrée du château est de 25 euros par personne.

Au cours de votre séjour à Édimbourg et avant de repartir, vous pouvez visiter le célèbre Whisky expérience, temple de la boisson phare écossaise, la cathédrale Saint-Gilles, les édifices de la vieille ville classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, le palais des rois et reines d’Écosse, le musée Harry Potter, mais aussi et surtout la rue principale de Lawmarket où pullulent les pubs écossais, les boutiques de souvenirs, les magasins de vêtements et accessoires en laine de mouton et en tweed, ainsi que de nombreux édifices. De nombreux artistes de rues s’évertuent à vous proposer des spectacles et cornemuses qui ajoutent encore au caractère de la ville.

Je vous recommande de prévoir au minimum deux jours pour visiter la ville d’Édimbourg, la capitale de l’Écosse. Il s’agit du minimum pour vous imprégner des lieux et faire le tour des sites principaux, tout en profitant du charme incomparable des tavernes et des pubs.

Pour rejoindre l’aéroport le jour de votre départ, sachez que le tramway fonctionne à partir de 6 heures du matin jusqu’à 23h le soir. En dehors de ces horaires, je vous conseille de réserver un taxi écossais dont la course vous coûtera une trentaine d’euros pour un temps de trajet d’environ 20 minutes.

conseils-et-circuit-pour-road-trip-en-ecosse
conseils-et-circuit-pour-road-trip-en-ecosse

Et bien voilà, je crois que vous avez toutes les clés en main pour faire un road trip en Écosse. N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page pour me donner vos impressions, partager une bonne adresse, un hôtel, un bar… Le partage a du bon ;)

  • Et vous, dans quel hôtel avez-vous logé pendant votre road trip en Écosse ?
  • Avez-vous une adresse sympa à partager ?
  • N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page !

À bientôt !

Autres articles à ne surtout pas manquer!

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article :

  • Où dormir road trip Écosse
  • Circuit road trip Écosse

2 commentaires

  • Merci pour ce partage et ce voyage semble alléchant. Personnellement on ajoutera certainement Glasgow en allongeant de 2 jours le voyage. Par contre vous n’évoquez par le côté budget ? merci

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *