Accès rapide
AmériqueEtats-Unis

Visiter San Francisco en 5 jours

Vous partez visiter San Francisco ? Vous aimeriez savoir où dormir à San Francisco ? Et bien sûr, où sortir à San Francisco et que visiter dans les alentours de San Francisco ? Je vous donne tous les bons plans pour un bon voyage sur la côte ouest, dans la baie légendaire de SF ! Avec la mer à proximité, le ciel changeant et les collines alentours, San Francisco ne lasse jamais les visiteurs.

visite-San-Francisco
visite-San-Francisco

Voila le plan d’action de cet article afin de gagner du temps (utilisez le menu à droite pour accéder à la section voulue) :

1) Que visiter à San Francisco

La ville de San Francisco se découpe en plusieurs dizaines de quartiers différents. En tant que globe-trotter amoureux des States, vous comptez y rester plusieurs semaines, voire plusieurs mois ? Entre les visites historiques, les cafés, les expériences en tous genres, les escapades et les road trips aux alentours, pas de place à l’ennui ! Entamez la visite par ces coins mythiques et majestueux.

visiter-san-francisco-itineraire-googlemap
visiter-san-francisco-itineraire-googlemap
  • Le Golden Gate Bridge et Golden Gate Park

Le monument emblématique de la ville est resté pendant de nombreuses années le pont suspendu le plus long du monde. Mais depuis, l’eau a coulé sous les ponts !

Bien que détrôné depuis, le Golden Gate Bridge fait partie des merveilles du monde moderne selon l’American Society of Civil Engineers.

voir-golden-gate-san-francisco
voir-golden-gate-san-francisco

D’X-men à Godzilla, le Golden Gate Bridge a souvent été malmené dans les superproduction américaines ! Une petite visite à cette star du grand écran s’impose donc. Situé au nord de la ville, le pont art déco de près de 3 km de long vous attend.

  • Passer le pont du Golden Gate en voiture

Avant la traversée en voiture, je vous conseille d’admirer la vue imprenable depuis la Marine Drive & Long Avenue (voir le point GoogleMap “Fort Point National Historic Site”). En été comme en hiver, ce lieu de rencontre entre les eaux du Pacifique et de la baie est rarement paisible ! Brumes et bourrasques seront certainement de la partie.

De jour, levez les yeux vers le cœur du colosse d’acier. Câbles, poutres et piliers le composent depuis la fin de sa construction, en 1937. L’ensemble peint en orange lui permet de rester visible, même en cas de mauvais temps.

golden-gate-SF
golden-gate-SF
  • Prendre le bateau

Autre option que je vous recommande : vous éloigner des terres, et observer le pont dans son milieu naturel… depuis la mer !

En effet, certains croisiéristes permettent de découvrir le Golden Gate le temps d’une croisière dans la baie. Avant de prendre vos billets, assurez-vous que le tour proposé soit complet. Les passages obligés ? Le Bay Bridge, le compère gris du Golden Gate Bridge et la prison d’Alcatraz.

visiter-san-francisco-itineraire-googlemap
visiter-san-francisco-itineraire-googlemap
  • Faire la traversée en vélo

Dernière option si vous ne souhaitez emprunter ni votre voiture ni vos gambettes : louer des vélos ! Le moyen de transport idéal pour vous balader sur Crissy Field et Battery East. Comptez un bon quart d’heure pour faire la traversée d’une rive à l’autre.

Une fois de l’autre côté, arrêtez-vous au Golden Gate Bridge View pour admirer la ville et prendre quelques photos souvenirs. Si le ciel est dégagé et vos mollets très en forme, poursuivez jusqu’à Battery Spencer, pour un point de vue à couper le souffle.

san-francisco-golden-gate-viewpoint-battery-spencer
san-francisco-golden-gate-viewpoint-battery-spencer
  • Fort Point et Baker Beach (voir le point GoogleMap “Fort Point National Historic Site”)

Vous souhaitez profiter encore une peu de l’atmosphère si particulière du Golden Bridge ? Alors arrêtez-vous à Fort Point. En lieu et place d’une ancienne forteresse espagnole, ce fort militaire aux briques orange offre un très beau point de vue sur « le pont de la porte d’or ».

Entre deux œillades au Golden Gate, les amoureux de stratégie militaire pourront admirer les 126 canons qui pointent vers la péninsule.

golden-gate-san-francisco
golden-gate-san-francisco

Avis aux plus sportifs : poursuivez la visite jusqu’au Golden Gate Park, situé à trois quarts d’heure à coups de pédales. L’occasion de faire une halte à Baker Beach.

Depuis cette plage de sable, admirez l’océan Pacifique, le Point Bonita, et bien sûr, le célèbre pont orangé !

  • Golden Gate Park

Enfin arrivé au Golden Gate Park ? Parfait ! Avec ses 410 hectares, il est le plus grand parc paysager urbain du pays et renferme quelques secrets. Notamment :

  • Le Musée des Beaux Arts, plus connu sous le nom de M.H. De Young Museum, où vous pourrez admirer des oeuvres du monde entier,
  • L’Académie des Sciences de Californie, qui fait partie du top 10 des plus grands musées d’histoire naturelle du monde,
  • Le Japanese Tea Garden (juste à côté du musée des Beaux Arts), un jardin japonais empli de pagodes, de statues de bouddha et de chemins poétiques.

Très bien entretenu depuis sa création en 1894, il garantit une immersion totale en pays nippon, entre sérénité et gourmandise. En effet, je vous conseille de déguster un encas japonais dans le Tea House (soupes miso, pâtes udon, desserts gourmands, boissons chaudes…).

Astuce : poursuivez votre immersion dans l’atmosphère nippone en allant faire un tour dans Japan Town, le quartier japonais de San Francisco, plus à l’est. Un dépaysement total !

visite-japanese-tea-garden-san-francisco
visite-japanese-tea-garden-san-francisco

Les musées ne vous tentent pas ? Alors lézardez simplement au soleil, sur les pelouses du Golden Gate Parc… Ou entamez une partie de football américain avec de purs San Franciscains.

visiter-san-francisco-itineraire-googlemap
visiter-san-francisco-itineraire-googlemap
  • La prison d’Alcatraz

Visiter Alcatraz, c’est pénétrer les terres des plus célèbres gangsters de la West Coast et de tout le pays ! Bien que cette prison construite sur une île ne soit plus utilisée aujourd’hui autrement que pour des visites, elle a hébergé Al Capone au milieu du XXe siècle. Pour découvrir les cellules de l’ancienne prison fédérale de haute sécurité, il faut réserver sa place (très) en avance.

Le jour J, le temps s’avère particulièrement maussade ? Tant mieux ! L’ambiance n’en sera que plus ténébreuse ! Audio guide complet et très pratique pour prendre des photos en simultané.

Le bateau part depuis le port 33, mais renseignez vous quand même au cas ou il changerait l’adresse du port de départ…

san-francisco-alcatraz
san-francisco-alcatraz

Visite de la côte Nord Est de San Francisco :

visite-cote-est-san-francisco-carte
visite-cote-est-san-francisco-carte
  • Fisherman’s Wharf

Juste en face de l’île d’Alcatraz, découvrez l’un des quartiers les plus attractifs (et donc très touristique) de la baie de San Francisco : Fisherman’s Wharf ! Au programme : balade au Ghirardelli Square, une visite au musée maritime…

san-francisco-marina
san-francisco-marina
visite-marina-san-francisco
visite-marina-san-francisco

Sans oublier la dégustation du chowder in a sourdough bowl, une soupe de poissons et de crustacés servie dans une généreuse boule de pain. Un mets de choix que les plus gourmands pourront même ramener chez eux, du moins en partie (canette de soupe en vente dans les Boudin Bakery).

san-francisco-boudin
san-francisco-boudin
  • Le musée mécanique

Autre incontournable pour passer un bon moment en famille et remonter le temps : le Musée Mécanique ! Cet espace immense rassemble des automates, des mécaniques et des jeux d’arcades rares et plus curieux les uns que les autres.

Pour à peine quelques cents, The Mystic Eye vous révélera votre avenir radieux, la diseuse de bonne aventure vous donnera ses ténébreuses prophéties…

musee-mecanique-san-francisco
musee-mecanique-san-francisco

Les plus courageux pourront se mesurer au testeur de force de l’Ouest américain, les amoureux transis se prêter au jeu du photomaton à l’ancienne… Et les coquins admirez les courbes généreuses des pin ups dans les plus petits (et certainement les plus vieux) peepshows du musée !

san-francisco-machine
san-francisco-machine

musee-san-francisco-mecanique

  • Pier 39

Le point d’orgue pour une balade en famille dans le quartier de Fisherman’s Wharf ? Rendre visite aux otaries de Californie qui bronzent au soleil, sur le quai Pier 39. L’instant mignonnerie de votre roadtrip !

  • Cable Cars

Vous connaissez les Cable Cars ? Semblables à des tramways, ces voitures en bois arpentent une bonne partie de la ville. Pour les reconnaître avant même de les voir apparaître, tendez l’oreille… Près de la Marina ou plus à l’intérieur des terres, vous entendrez bientôt leur cliquètement si caractéristique.

Et pour cause ; il s’agit du bruissement des câbles entraînés par des moteurs et enterrés sous le basalte de la City by the Bay. Un système ingénieux dérivé des mines, qui date de 1873 et a été classé au patrimoine historique en 1964.

san-francisco-cable-car-fonctionnement
san-francisco-cable-car-fonctionnement

N’hésitez pas à emprunter ce tramway à traction par câble, un moyen de transport typique et élégant quand bon vous semble. Pour faire la liaison entre Fisherman’s Warf et Lombard Street, par exemple !

san-francisco-cable-car
san-francisco-cable-car
san-francisco-cablecar
san-francisco-cablecar
  • Lombard Street

Voilà une rue qui plaira aux automobilistes téméraires et patients ! Avec ses 8 virages en épingle et sa pente à 27 %, elle porte bien son nom de Crookedest Street, « la plus sinueuse des rues » !

Si vous n’avez pas le temps de faire la queue pour la descendre en voiture, je vous conseille d’admirer ses massifs d’hortensias généreux et colorés depuis Van Ness Avenue.

visite-cote-est-san-francisco-carte
visite-cote-est-san-francisco-carte
  • Filbert Steps

Si vos mollets vous permettent de franchir des pentes de plus de 30 %, ne passez pas à côté de ces escaliers en bois plein de charme qui promet une balade poétique.

Pour débusquer les premières marches cachées par la végétation foisonnante, rendez-vous à Filbert Street Stairs, au sud-ouest de Pioneer Park. Après la traversée du Grace Marchand Garden (voir “Coit Tower” sur le plan GoogleMap), qui rend hommage à la résidente du même nom, admirez les somptueuses demeures accessibles exclusivement par cette voie.

Vous terminerez votre périple à Telegraph Hill, en contrebas de la Tour Coit. Une escapade encore peu connue du grand public, et à ne pas rater par beau temps !

  • Ina Coolbrith Park

Autre option, toujours hors des sentiers battus, mais moins fatigante : vous rendre sur les terrasses de l’Ina Coolbrith Park. Un lieu qui offre un magnifique point de vue sur la baie, tout en rendant hommage à cette artiste engagée pour la poésie et la littérature depuis son premier pas en Californie, en 1852.

visiter-quartier-san-francisco-Lina-coolbrith-brith
visiter-quartier-san-francisco-Lina-coolbrith-brith
  • Coit Tower et Twin Peaks

Mes idées pour embrasser toute la ville du regard ? Poursuivre le chemin des Filberts Steps et crapahuter jusqu’à Coit Tower. Cette tour de plus de 64 mètres de hauteur au style Art déco a été construite en 1933 pour rendre hommage au courage des pompiers de la ville.

visiter-coit-tower-san-francisco
visiter-coit-tower-san-francisco

Ouverte au public pour une dizaine de dollars, elle promet un point de vue sans pareil sur le Golden Gate, Alcatraz et Treasure Island.

vue-depuis-Coit-Tower-et-Twin-Peaks-san-francisco
vue-depuis-Coit-Tower-et-Twin-Peaks-san-francisco

Pour un ultime adieu à San Francisco, rendez-vous à Twin Peaks (il faudra prendre la voiture car c’est un peu loin, voir cette googlemap). Ces deux collines encore sauvages surnommées par les Espagnols “les seins de la belle Indienne” offrent une perspective à couper le souffle sur toute la baie.

view-point-soir-san-francisco-Twin-Peaks
view-point-soir-san-francisco-Twin-Peaks
  • Rendre visite aux Painted Ladies d’Alamo Square

Plus au sud, n’oubliez pas de présenter vos hommages aux painted ladies ! Ces demeures élégantes parées de couleurs flamboyantes vous attendent autour d’Alamo Square, dans le quartier de Nob Hill ou Haight Ashbury. Des 48 000 maisons construites pendant la période victorienne, il ne reste que 14 000 survivantes.

Raison de plus pour les admirer et repérer votre petite préférée ! (cliquez ici pour voir où ça se trouve)

san-francisco-painted-ladies
san-francisco-painted-ladies

Astuce : pour passer le pas de la porte d’une de ces maisons victoriennes, renseignez-vous auprès de The Lilienthal House Hass, qui ouvre ses portes au public certains jours de la semaine (généralement les mercredis et le weekend en début d’après-midi).

san-francisco-alamo-square
san-francisco-alamo-square
visiter-parc-san-francisco
visiter-parc-san-francisco

2) Logement à San Francisco

Inutile de se voiler la face ; dormir à San Francisco relève plus du casse-tête que d’une partie de plaisir. La City by the Bay connaît depuis quelques décennies une flambée des prix de l’immobilier. Personnellement je vous conseille de trouver un logement dans la zone violette :

quartier-hotel-san-francisco
quartier-hotel-san-francisco

Elle détient même le titre de ville la plus chère de l’Ouest, et le secteur de l’hôtellerie s’en ressent fortement. Offre inférieure à la demande, prix exorbitants… Focus sur les lieux encore abordables et les coins à éviter impérativement :

Hôtels abordables par quartiers

  • Logement dans le Quartiers Nord Est de San Francisco

Port de plaisance : Hi San Francisco Fisherman’s Wharf Hostel. Une adresse abordable pour des prestations tout à fait convenables.

Marina : Surf Motel Quartier. Un lieu très sympa quoiqu’un peu excentré, et certainement parmi les meilleurs qualités/prix de la ville.

North Beach : le San Remo Hotel au charme désuet. Deux gros bons points : le restaurant de l’Hotel, le Fior Italia, ouvert depuis 1886, et le Cable Car de SF à proximité(station Powell Street à deux pas).

san-francisco-metro-tram
san-francisco-metro-tram

 

  • Logement dans les quartiers Est de San Francisco – Nob Hill et Russian Hill

Dans ces quartiers il n’y a pas beaucoup d’options qui regroupe pourtant les si jolies maisons victoriennes ! Si vous avez des budgets conséquents (parfois plus de 300 $ la nuit), l’Hotel Vertigo est tout indiqué.

san-francisco-nob-hill-quartier
san-francisco-nob-hill-quartier

Sinon, je vous conseille Airbnb. Mais là encore, pas facile de trouver un logement… Pour deux, comptez une centaine d’euros pour une chambre privée dans un appartement, ou 140 € ou plus pour un logement entier très basique.

Une option néanmoins intéressante si vous partez à plusieurs. Dans ce cas, je vous recommande de tester ce logement airbnb prévu pour 7, soit parfois 40 € la nuit, selon les dates de votre séjour. Regardez aussi cet Appart Airbnb.

  • Quoiqu’il en soit ces 2 appart se trouvent dans la zone violette ci-dessous. Cliquez ici pour agrandir cet AirbnbMap à San Francisco :
logement-airbnb-san-francisco

 

  • Logement dans le quartiers Sud, Sud-Est de San Francisco

Mission et Haight Ashbury : le quartier le plus ancien de San Francisco et celui le plus branché ne proposent pas beaucoup de logements pour les touristes. Avant de jeter votre dévolu sur un hôtel onéreux du berceau de la ville, jetez un œil sur certaines offres d’Airbnb. Ou encore sur le Metro Hotel, qui propose des nuitées à partir de 123 $.

SoMa : le quartier de South of Market ne jouit pas d’une excellente réputation. Si vous devez y séjourner, jetez un œil très à l’avance sur les tarifs proposés par Booking pour The Mosser Hotel.

Castro : ce quartier gay est un peu excentré, mais très animé en soirée. Comptez entre 145 $ et 260 $ pour une chambre double au Becks Motor Lodge. Un hôtel très chaleureux dont toutes les chambres sont différentes, et décorées avec soins. Beaucoup moins cher et donc moins “classe” mais aussi bien placé vous avez le Twin Peaks Hotel, regardez les avis ;)

  • Cliquez ici pour agrandir cet HotelMap : Logement San Francisco, je vous conseille de trouver un logement dans la zone violette (les quartiers Financial Distric, Union Square, Tenderloin et Civic Center sont à éviter, je vous en parle un peu plus en bas) :
logement-san-francisco
logement-san-francisco
  • Logement Quartiers Sud Ouest

Pacific Coast : Outer Richmond et les quartiers de Sunset et Ocean Beach sont très prisés par les surfers. Pas beaucoup de logements à prix raisonnables, sauf le
Rodeway Inn and Suites Ocean Beach.

Envie de craquer pour un lieu tout confort ? Avec sa piscine intérieure et sa vue sur la côte Le Pacifica Beach Hotel est tout indiqué ! En revanche, il est un peu excentré (situé à 20 min en voiture de San Francisco). À retenir si vous disposez d’une voiture sur place.

  • Logement en plein Centre de San francisco

Down Town et Union Square : essayez ces auberges de jeunesse, Adelaide Hotel et Hi SF Downtown Hostel. Comptez entre 45 $ et 70 $ la nuit pour une chambre double (ou dortoir), selon vos dates d’arrivée et de départ. Un rapport qualité/prix intéressant pour ces quartiers de l’hyper centre.

Un conseil : pour trouver des logements sans exploser votre budget, surveillez les prix sur Booking très en amont de votre séjour. Si vous partez pour un voyage en famille ou entre amis de plusieurs nuits, privilégiez les offres Airbnb.

  • Où ne pas loger à San Francisco

Une chose est sûre : pour trouver un logement dans votre budget, il va falloir jouer des coudes ! En revanche, pas de concessions sur certains quartiers. Notamment ces secteurs parfois glauques, voire dangereux à certaines heures :

  • Tenderloin et Civic Center entre Downtown et Union Square,
  • Hunters Point, un quartier de Bayview,
  • Excelsior District et Crocker Amazon, plus au sud. Autant de quartiers à éviter si vous voyagez en famille… Ou si vous comptez multiplier les virées nocturnes et les retours tardifs.
  • Cliquez ici pour agrandir cet HotelMap : Logement San Francisco – Quartier à éviter , donc je vous conseille de trouver un logement dans la zone violette :
logement-san-francisco
logement-san-francisco

3) Où sortir à San Francisco

A savoir :

  • A 2h du mat tu n’as plus le droit de consommer d’alcool dans la ville.
  • Les bars ferment vers 2h, les boites vers 6h. Tout est assez espacé dans la ville donc n’hésitez pas à utiliser UBER.
  • Les quartiers de SOMA (South of Market) et Mission bougent beaucoup à la nuit tombée mais, comme partout à San Francisco, ça dépend des soirées…
  • Cliquez ici pour agrandir cette GoogleMap – Où sortir à San Francisco :
ou-sortir-san-francisco
ou-sortir-san-francisco

Où boire un verre et faire la fête ?

  • Le quartier de Mission

Mission fait la course en tête des quartiers les plus populaires de SF. Situé au nord de la ville, il marque les esprits avec ses 500 peintures murales flamboyantes.

Cette coutume très arty, importée du Mexique, expose aux yeux des habitants comme des touristes des sujets féministes, sociaux, politiques et cosmopolites. D’ailleurs, on retrouve également certaines fresques immenses dans un quartier tout proche, à Tenderloin.

ou-sortir-san-francisco-tenderloin
ou-sortir-san-francisco-tenderloin

Une fois le soir venu, l’animation gagne les rues du berceau de la cité. Les nombreuses taquerÍas ouvrent leurs portes ! Au menu : tacos et burritos à déguster aussitôt (Taqueria Cancun). Pour une expérience insolite, je vous recommande tout particulièrement le Foreign Cinema.

Un lieu magique pour un dîner très Frisco, en plein air et à la lueur des lampions, avec un œil sur le film projeté en direct et un autre dans l’assiette…

san-francisco-tenderloin-ou-sortir
san-francisco-tenderloin-ou-sortir
  • Castro District

Certainement un des quartiers de la belle ville qui bougent le plus, en journée comme à la nuit tombée. Ici, les bars et les boîtes réservent le même accueil chaleureux aux voyageurs de passage comme aux habitués !

Pour boire un verre entre amis, je vous conseille le célèbre Twin Peaks Tavern ou le plus confidentiel Last Call Bar. Envie de vous déhancher sur des rythmes endiablés ? Prenez la route du 440 Castro, tout proche, à seulement un pâté de maisons plus au nord.

Pour l’anecdote, sachez que le drapeau multicolore emblématique a été inventé dans ce quartier, QG de la communauté gay depuis les années 60, par l’artiste américain Gilbert Baker. La plupart des enseignes le lui rendent bien, en affichant le drapeau dès l’entrée !

ou-sortir-san-francisco
ou-sortir-san-francisco
  • Le Vesuvio Café

À la fois sympathique et terriblement attachant, le Vesuvio Cafe est certainement le bar le plus historique de la ville. Aujourd’hui encore, le lieu est connu pour avoir été le QG d’artistes comme Bob Dylan et de grands écrivains de la Beat Generation (Neal Cassady, Jack Kerouac…).

san-francisco-vesuvio-ou-sortir
san-francisco-vesuvio-ou-sortir

Autant d’auteurs dont on retrouve les œuvres dans la librairie City Lights, située juste en face, et séparée du Vesuvio par la célèbre allée Jack Kerouac. Un endroit à ne pas manquer, que vous adoriez les artistes qui l’ont fréquenté ou que vous appréciez simplement prendre une bonne bière dans une atmosphère unique !

san-francisco-allee-kerouac
san-francisco-allee-kerouac
  • Le saloon MacTeague’s

Pas huppé pour un sous, le Saloon Mac Teagues est principalement fréquenté par des habitués et des amateurs de sport US. Je vous le conseille vivement si vous recherchez un lieu très US, avec une ambiance saloon digne des meilleurs westerns spaghettis !

Pour le reconnaître, rien de plus simple : une molaire majestueuse trône en devanture. Une excentricité gratuite ? Plutôt une référence à McTeague, le dentiste malchanceux du livre éponyme de Frank Norris.

san-francisco-saloon-mcteagues
san-francisco-saloon-mcteagues

Si vous y allez en journée, il faudra quelques secondes à vos pupilles pour qu’elles s’adaptent à la pénombre du lieu… Au fond, un billard vous attend, bien caché !

saloon-mcteagues-san-francisco
saloon-mcteagues-san-francisco

À noter : Les amateurs de bières irlandaises, US ou belges pourront se faire plaisir à moindre prix, par rapport aux prix pratiqués en ville.

ou-sortir-san-francisco
ou-sortir-san-francisco

4) Où passer une soirée insolite à San Francisco

  • L’Exploratorium

L’Exploratorium est LE musée des sciences et de la technologie à SF. Il propose des expériences hors du commun, notamment des tests qui bouleversent nos perceptions sensorielles avec plus de 600 expositions interactives. A priori donc, aucun rapport avec un lieu pour sortir le soir… Sauf que l’Exploratorium est parfois ouvert en soirée !

Pour une aventure qui change du traditionnel bar-restau-boîte, jetez un oeil au programme des « After Dark » du jeudi soir. Au programme : diffusion de films, musique, kaléidoscope à grande échelle… et une programmation réservée aux adultes. Et, bien sûr, possibilité de boire un verre sur place !

 

ou-sortir-san-francisco
ou-sortir-san-francisco
  • Cityscape Bar & Lounge du Hilton Union Square

Mon conseil pour profiter de la ville vue d’en haut : aller boire un verre en hauteur, au dernier étage du Hilton d’Union Square. Vue à 360° garantie et cocktails variés. Un bon plan encore peu connu qui explique pourquoi le bar n’est pas toujours bondé en soirée !

san-francisco-vue
san-francisco-vue

5) Où sortir pour un moment dépaysant

Où sortir pour un moment dépaysant ? San Francisco se transforme au gré des influences mondiales, et c’est bien là tout son charme. Pour avoir l’impression de faire deux voyages en un, je vous conseille de quitter le San Francisco quotidien le temps d’une soirée exotique.

quel-quartier-sortir-san-francisco
quel-quartier-sortir-san-francisco
  • Ambiance nipponne à Japan Town

Dans les ruelles de Japan Town, retrouvez les bars à udon et ramen. Ici, tout est comme au Japon ! Et même avec les faux aliments en résine sont exposés en vitrine, pour appâter le chaland tout en donnant une idée de la carte.

visite-japantown-san-francisco
visite-japantown-san-francisco
  • Go to Chinatown

Toujours du côté du continent asiatique, le quartier chinois offre de nombreuses traditions médicinales et religieuses. Autour du marché de Stockton Street, n’hésitez pas à franchir la porte de gargotes au toit ornementé. Un vrai dépaysement !

san-francisco-quartier-chinois
san-francisco-quartier-chinois
  • Soirée Brésilienne à San Francisco

Pour recharger les batteries en produits carnés, je vous conseille une enseigne brésilienne très appréciée en centre-ville : Fogo de Chão. Un forfait complet vous donne droit à buffet de qualité et de nombreux types de viandes grillées au barbecue, directement servis dans l’assiette. À tester sans attendre pour un festin de roi.

san-francisco-fogo-de-chao
san-francisco-fogo-de-chao
quel-quartier-sortir-san-francisco
quel-quartier-sortir-san-francisco
  • Un air d’Italie à San Francisco

La nourriture européenne vous manque ? Filez chez Gaspare’s, le temps d’une soirée ! Situé dans le quartier de Richmond, ce restaurant italien propose certainement les meilleures pizzas de toute la ville. Bon point sur le mini jukebox dont dispose chaque table et qui permet de diffuser les grands classiques en mangeant. À tester sans attendre !

san-francisco-gaspares
san-francisco-gaspares

6) Où se restaurer comme un vrai San Franciscain

  • Les meilleurs donuts de San Francisco

Voilà une adresse sympa pour déguster des donuts à l’américaine comme on les aime, assez gras et aux milles saveurs : le Bob’s Donuts de Polk Street.

san-francisco-meilleurs-donuts-bobs
san-francisco-meilleurs-donuts-bobs
san-francisco-bobs-donuts
san-francisco-bobs-donuts
  • Pause café à San Francisco

La Californie est le leader de l’organic culture, ou agriculture bio, et les restaurants végétariens sont de plus en plus nombreux. À San Francisco, de nombreux cafés proposent des alternatives healthy destinées aux gourmands.

Pour en profiter, faites un tour du côté du Beanstalk Café, qui offre quelques sandwichs et douceurs simples et légères ainsi que des cafés à tomber.

san-francisco-beanstalk-cafe
san-francisco-beanstalk-cafe

Autre option : Another coffee, pour un petit déjeuner sympa avant d’entamer la journée. Cette année, il faisait partie des rares cafés ouverts le 1er janvier au matin.

san-francisco-another-coffee
san-francisco-another-coffee
  • Breakfast US

Pour un breakfast complet dont la réputation n’est plus à faire, je vous recommande chaudement le Mymy.

Ou encore le Taylor Street Coffee Shop. Breakfasts veggie-friendly garantis, et amateurs du Millionaire’s bacon egg bienvenus aussi !

san-francisco-taylor-street-coffee-shop
san-francisco-taylor-street-coffee-shop
san-francisco-taylor-street-coffee-shop-2
san-francisco-taylor-street-coffee-shop-2

Autre option : prendre un repas au Pinecrest Diner. Burgers, steaks et Sundays se dégustent sur des banquettes, dans le pur style US ! Les prix étant très corrects, Le Pinecrest Diner risque fort de devenir votre cantine quotidienne…

san-francisco-pinecrest-dinner
san-francisco-pinecrest-dinner
san-francisco-sunday
san-francisco-sunday

7) Que visiter dans les alentours de San Francisco

que-visiter-alentours-san-francisco
que-visiter-alentours-san-francisco
  • Muir Woods Monument et Redwood Creek

Pour faire un break avec l’effervescence de la ville, rien de tel qu’une escapade en pleine nature. D’ailleurs, Muir Woods National Monument vous attend ! Située à une vingtaine de kilomètres du Golden Gate, cette forêt de séquoias à feuille d’if s’étend sur plus de 220 hectares et propose plus de 10 km de chemins de randonnée, dont certains sont même compatibles avec les poussettes et les fauteuils roulants.

Ce lieu majestueux regroupe des espèces sauvages menacées (salamandres, oiseaux..) ainsi qu’une diversité végétale hors du commun.

san-francisco-muir-parc
san-francisco-muir-parc
san-francisco-muir-park
san-francisco-muir-park
san-francisco-muir-park-tronc
san-francisco-muir-park-tronc

Un conseil : n’oubliez pas des vêtements chauds, très utiles pour flâner tranquillement sous la fraîche canopée des séquoias. Pas de transport public jusqu’au parc, mais des parkings aménagés aux abords du parc.

Collation possible sur place, dans une boutique de souvenirs très sympathique. Présence d’un centre d’information et d’un circuit naturel autoguidé, et tarif d’entrée de 10$.

que-visiter-alentours-san-francisco
que-visiter-alentours-san-francisco
  • Buckeye Roadhouse

Après la balade forestière, sur le chemin du retour à San Francisco, je vous conseille de vous restaurer au Buckeye Roadhouse. Au menu : un repas très copieux et raffiné, des saveurs qui sortent parfois de l’ordinaire tout en respectant le produit… Peut-être le meilleur resto testé dans les alentours de San Francisco !

muir-park-restaurant-buckeye-roadhouse-san-francisco
muir-park-restaurant-buckeye-roadhouse-san-francisco

En plus, les serveurs sont aux petits soins et la décoration pour le 31 décembre était festive et l’ambiance familiale très sympa. Bref, je vous le recommande chaudement !

san-francisco-restaurant-muir-park
san-francisco-restaurant-muir-park
  • Oxbow Public Market

Avant ou après votre dégustation, une halte gourmande s’impose. Pour contenter votre estomac comme vos papilles, misez sur le Oxbow Public Market. Ces halles offrent une restauration sur place ou en terrasse.

Au menu : produits locaux, aliments bio, huîtres, encas et boissons du pays. Une sélection d’objets issus de l’artisanat local (cosmétique, papeterie, chocolat…) vous attend également.

napa-valley-Oxbow-market
napa-valley-Oxbow-market

Pour parachever votre repas, dévorez les excellents cookies de la boulangerie Model Bakery. Un lieu charmant à l’atmosphère familiale et authentique qui offre depuis plus d’un siècle des produits sucrés et salés de très bonne qualité. Recommandé à 300% !

napa-valley-model-bakery
napa-valley-model-bakery
  • Circuit geek

Les nouvelles technologies n’ont aucun secrets pour vous ? Profitez de votre séjour californien pour faire une escapade Tech ultra complète. Après un passage par Stanford et Palo Alto, foncez au Googleplex, le siège social de Google.

Un campus immense situé à seulement 60 km de SF, que vous aurez peut-être la chance de visiter… du moins si vous connaissez un Googler ! Autre option : aller au cœur de la Silicon Valley et à Cupertino, où se love le siège social d’Apple. Vous y trouverez une visite en 3D, et des produits Apple exclusivement vendus là bas.

cupertino-apple
cupertino-apple
que-visiter-alentours-san-francisco
que-visiter-alentours-san-francisco
  • Napa Valley

Très verdoyant, le comté de Napa est mondialement connu pour sa production agricole et viticole prolifique. En effet, cette région viticole à quelques kilomètres de San Francisco offre des paysages grandioses…sans bisons, mais riches en découvertes !

  • Robert Mondavi Winery

Vous êtes amateurs de vin ? Je vous conseille le domaine le plus célèbre du coin : la Robert Mondavi Winery qui se trouve dans la Napa Valley.

napa-valley-robert-mondavy-winery
napa-valley-robert-mondavy-winery

Différentes formules à partir de 25 $ vous donnent droit à une dégustation de breuvages du domaine, avec vue exceptionnelle sur le vignoble

napa-valley-mondavi-winery
napa-valley-mondavi-winery

Pour d’autres options de dégustation plus abordables, dirigez-vous vers des coopératives à l’ambiance familiale, comme le Miner Winery Family.

8) Comment se déplacer à San Francisco

  • Quels transports pour visiter la ville ?

De manière générale, The City by the Bay se visite très bien à pied. Sauf peut-être dans certains quartiers assez pentus, notamment Nob Hill et Pacific Height. Bien sûr, vous pouvez emprunter le Cable Car pour vous déplacer au nord de la cité.

san-francisco-transport-information
san-francisco-transport-information

Toute la ville est desservie par des taxis et un ensemble de bus et de tramways. Si vous comptez utiliser régulièrement les transports en commun, je vous conseille la Clipper Card. Une carte rechargeable pratique pour limiter les frais !

9) Rejoindre San francisco depuis l’aéroport

  • La navette de l’hôtel

Certains hôtels proposent un service de navette très utile, n’hésitez pas à vous renseigner
avant votre arrivée.

  • Le Supershuttle

Comme dans la plupart des villes des States, la flotte de Supershuttle est aussi en service à SF.
Un système de navette partagé plutôt malin pour économiser (environ 20 $ le trajet) et
rejoindre le centre-ville en 40 à 75 minutes selon le trafic.

  • Le taxi

Plus onéreux, mais aussi plus rapide, c’est l’option privilégiée par les globe-trotters pressés. Comptez 50 $ la course en moyenne, sans oublier les taxes et les tips pour une demi-heure de trajet.

  • Uber ou Lyft

Moins cher que le taxi, ces deux options nécessitent l’installation d’applis spécifiques. Gros point fort ; vous pouvez commander en direct et connaître le prix de la course en amont.

  • Airtrain + BART

Si vous recherchez une option très économique, misez sur les transports publics. Selon votre terminal d’arrivée, empruntez l’AirTrain gratuit et proposé par l’aéroport jusqu’à la station BART (Bay Area Rapid Transit) la plus proche. Comptez moins d’une dizaine de dollars le trajet jusqu’à une station à proximité de votre logement. Pour gagner le centre-ville de Frisco, la station Powell Street Station, la durée du trajet est généralement d’une demi-heure.

Dernier conseil : avant de louer une voiture, renseignez-vous sur les tarifs des parkings de jour et de nuit, parfois très élevés. Best parking, un comparateur de parking plutôt performant, vous aidera à y voir clair.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main pour visiter San Francisco, à vous de jouer !

Love from Frisco, Laura

que-voir-san-francisco
que-voir-san-francisco

Et bien voilà, je crois que vous avez toutes les clés en main pour visiter San Francisco en 5 jours comme il se doit.

N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page pour me donner vos impressions, partager une bonne adresse, un hôtel, un bar… Le partage a du bon ;)

  • Et vous qu’avez vous préféré à San Francisco ?
  • Avez-vous une adresse sympa à partager? Un plan de route sur la côte Ouest à partager ?
  • N’hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page!

A bientôt!

Maxence

Autres articles à ne surtout pas manquer!

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

Visiter San Francisco en 5 jours
4.8 (95%) 4 vote[s]

Laisser un commentaire

Tu aimes mon site de voyage ? Rejoins les 52.000 personnes qui le suivent sur Facebook !