Amérique

Visiter Rio de Janeiro

Rio de Janeiro est si vaste qu’il est difficile de se décider sur ce qu’il faut visiter à Rio de Janeiro lorsqu’on n’a que quelques jours sur place. Voici donc les meilleurs spots à découvrir dans la ville pour s’y sentir comme un vrai petit carioca !

visiter-rio-de-janeiro
visiter-rio-de-janeiro

Voila le plan d’action de cet article afin de gagner du temps (vous avez le menu sur votre droite pour accéder aux différentes sections de l’article) :

1) Rio de Janeiro – Histoire

Le Brésil est un pays très jeune puisqu’il a été découvert en 1500, par le nord. La découverte de Rio de Janeiro a suivi deux années plus tard. Rio de Janeiro veut dire littéralement “rivière de janvier” et tient son nom d’une petite erreur de l’explorateur qui l’a découverte, pensant que la baie par laquelle il était entré était l’embouchure d’une rivière.

Dès sa découverte, les portugais font venir plusieurs milliers d’esclaves africains pour travailler les terres et les constructions d’où le métissage et la richesse culturelle du pays.

Au début du 19ème siècle, Rio de Janeiro devient la capitale de l’empire du Brésil dans un premier temps, puis de la République des États-Unis du Brésil. En 1955, et pour mettre fin à une querelle historique entre les villes de Rio (capitale politique et culturelle et tenante du titre) et São Paulo (capitale économique), le gouvernement décide de construire une ville nouvelle, Brasilia, qui devient la capitale du pays, à distance égale entre les deux autres villes pour éviter les jalousies.

bresil-rio-janeiro-sao-paulo-brazilia
bresil-rio-janeiro-sao-paulo-brazilia

Depuis quelques années, Rio a été le théâtre de plusieurs manifestations d’envergure mondiale : les Journées Mondiales de la Jeunesse en 2013, la Coupe du Monde de football en 2014 et plus récemment, les Jeux Olympiques d’été en 2016.

La ville enchante, enivre, devient de plus en plus sécurisée et les touristes affluent du monde entier pour visiter celle qu’on appelle « cidade maravilhosa » (« ville merveilleuse »). A vos billets !

Voilà une vidéo d’échappées belles très intéressante:


Avant notre visite de Rio voilà deux ou trois choses à savoir pour votre bien:

2) Visiter Rio – Préparatif

  • Le Visa pour visiter Rio de Janeiro

Avec un passeport français, pas besoin de visa pour visiter le Brésil, tant que vous n’y restez pas plus de 3 mois. Pensez aussi que votre passeport doit être valable au moins 6 mois après la date de retour de vos vacances!

  • Vaccins, maladies tropicales et hôpitaux

Il n’y a pas de vaccins obligatoires pour les voyageurs en provenance d’Europe. En revanche, il est fortement conseillé de se faire vacciner contre la fièvre jaune car le pays subit des épidémies plusieurs fois par an, surtout en période estivale de forte humidité.

Les moustiques peuvent également vous en faire voir de toutes les couleurs et sont plus communs en été. La dengue est très présente sur tout le pays. Elle se traduit par de très fortes fièvres, parfois accompagnées d’hallucinations, des nausées et vomissements.

Il n’existe pas de traitement contre la dengue donc n’hésitez pas à abuser de l’anti-moustique ! Le Brésil est également le berceau de zika, qui peut être bénin si vous n’avez pas en prévision d’avoir un enfant dans les 6 mois qui suivent votre séjour ou si vous n’êtes pas enceinte.

Cliquez ici pour plus d’infos: https://www.diplomatie.gouv.fr/fr

  • Les Hôpitaux

Ce n’est pas la qualité des soins qui est difficile dans les hôpitaux publics brésiliens, mais bien l’attente pour une prise en charge, qui peut durer parfois plus de 24 heures. Si vous avez une urgence, filez donc vers un hôpital privé, bien que la facture soit parfois extrêmement salée.

  • Climat

Petit rappel pour les voyageurs qui pensent qu’ils n’auront que soleil et beau temps en allant visiter Rio de Janeiro… Le Brésil est un pays tropical, avec tous les avantages et les inconvénients qui accompagnent le statut! Il est donc très difficile de prévoir si vous aurez un soleil de plomb ou des pluies torrentielles !

Pas de panique, je vous donne une liste d’activités intérieures également dans cet article !

Les saisons sont inversées au Brésil. L’été s’étale donc entre décembre et février alors que l’hiver se concentre sur la période de juin à août. L’été, à Rio, les températures dépassent parfois largement les 40°C et il fait très chaud la nuit également.

Privilégiez les hôtels avec climatisation pour vous assurer de bonnes nuits reposantes ! L’hiver, les températures restent très agréables en règle générale, environ 25°C en journée et 18°C la nuit. Tout dépend donc de ce que vous recherchez pour vos vacances !

rio-de-janeiro

  • Sécurité à Rio de Janeiro

Rio est malheureusement réputée pour sa violence, même si la situation s’est nettement améliorée ces dernières années. Pour minimiser les risques, rien de tel qu’un peu de bon sens et quelques règles faciles à appliquer : ne vous habillez pas de façon ostentatoire, ne portez pas de bijoux, montres, accessoires coûteux, ne sortez pas vos téléphones ou autres appareils dans des lieux qui ne s’y prêtent pas, évitez les rues sombres ou vides à la tombée de la nuit, n’emportez jamais plus d’argent que nécessaire et restez attentifs.

Si vous retirez de l’argent dans un distributeur automatique et que vous vous retrouvez avec une grosse somme en main, pensez à prendre un taxi pour déposer le surplus à l’hôtel. De la même façon, préférez les distributeurs se trouvant dans des lieux sécurisés, comme les centres commerciaux.

/!\ Très important : à la plage, ne laissez jamais vos affaires sans surveillance ! Pour un petit plongeon, regardez autour de vous et demandez à des personnes qui vous semblent de confiance de surveiller vos affaires, les Cariocas y sont très habitués.

Enfin, si par malheur vous êtes victime d’un vol, armé ou non, donnez tout ce qu’on vous demande, sans céder à la panique.

baie-rio-de-janeiro-visite
baie-rio-de-janeiro-visite

3) Que visiter à Rio de Janeiro

Vous y êtes ! Maintenant, reste à décider quelles activités vous voudrez privilégier pendant votre séjour à Rio. Vous serez aussi tributaires de la météo, parfois capricieuse, alors n’hésitez pas à explorer toutes les options.

Partout où vous irez, vous verrez que les cariocas ont un rapport particulier avec la nature. Les arbres sont extrêmement nombreux, ce qui donne un côté un peu bucolique à la ville, malgré les grands bâtiments qui bordent les rues.

Ne vous attendez pas au calme (sauf dans quelques rues de Santa Teresa) : le carioca aime le bruit, la musique, il parle fort et rit encore plus fort. Les locaux sont tous très bienveillants, souriants, et agréables. Il est rare de rencontrer des cariocas renfrognés (sauf peut-être les commerçants).

Visiter l’extérieur de Rio de Janeiro:

Cliquez ici pour agrandir cette GoogleMap – Visiter Rio de Janeiro:

visiter-rio-janeiro-googlemap
visiter-rio-janeiro-googlemap

Évidemment, si vous avez la chance d’avoir un temps ensoleillé, c’est là que vous pourrez véritablement profiter des beautés qu’offre Rio, et il y en a ! Pour information, le carnaval de Rio se déroule sur une semaine, entre février et mars de chaque année.

A partir des quelques semaines précédant l’événement, des « bandas » animent les rues. A cette époque tout s’arrête, y compris les bus et taxis ! Prenez-le en compte lorsque vous ferez vos itinéraires !

  • Visiter Ipanema

Si Copacabana est historiquement plus connue, c’est à Ipanema que vous pourrez voir et comprendre le vrai sens du mot « praia » pour un carioca. Sur les promenades, vous verrez des gens courir, faire du vélo ou du roller, de la musculation.

La parade qui se déroule sur la plage est ponctuée par les vendeurs ambulants (attention cependant aux prix pratiqués pour les touristes), la musique et le bruit des vagues.

Ballon-Ipanema-rio-janeiro
Ballon-Ipanema-rio-janeiro

La plage étant très longue, préférez vous placer entre les postes de secours 9 et 10 pour ressentir le véritable quotidien carioca. Le dimanche, faites un détour par la Feira Hippie, un marché qui n’a plus grand chose de hippie mais qui saura faire chauffer les portefeuilles !

Coucher-Soleil-Ipanema-rio-janeiro
Coucher-Soleil-Ipanema-rio-janeiro

 

  • Visiter Corcovado – Le Christ Rédempteur

Le lieu le plus touristique de la ville certes, mais il vaut bien son détour! Préférez le tramway officiel pour monter sur les hauteurs que les personnes proposant de monter en jeep ou en taxi au bas du site.

De là-haut, une vue à couper le souffle sur la ville et une des 7 merveilles du monde moderne. Pour que ce soit encore plus magique, allez-y à la tombée de la nuit, quand le ciel se pare d’un rose poudré et que le soleil fait ses adieux. Et bien sûr, essayez d’y aller quand le ciel est clair et non nuageux…

Le funiculaire vous fera traverser la forêt tropicale du parc de Tijuca. Comptez 20 minutes pour monter. Il y un départ toutes les 30 min. Et pour éviter d’attendre et monter directement dans le train voilà le billet coupe file. En effet, ce site touristique et l’un, voir le site le plus visité à Rio!

rio-de-janeiro-jesus

  • Pain de Sucre (Pão de Açucar)

Pão de Açucar c’est le Pain de Sucre, ce sont les 2 collines sur lesquelles vous avez des œufs pour monter/descendre. Le Pain de Sucre est accessible par 2 téléphériques, en passant par le Morro da Urca. De la haut, vous avez une vue spectaculaire sur Rio. Idéale pour voir la beauté de Rio de Janeiro et les détails de son paysage.

En bas du Pain de sucre se trouve une plage plutôt tranquille en matinée

telepherique-rio-de-janeiro

Moins impressionnant mais ouvrant sur une superbe vue de la baie, n’hésitez pas à monter jusqu’au premier palier à pied !

Le sentier reste malgré tout magnifique avec quelques spots pour voir le paysage, de la végétation, des oiseaux colorés, des petits singes et des toucans si vous ouvrez l’œil. Comptez 35 min de sentier. Ouverture 8h-19h30

Singes-Pao-de-Acucar
Singes-Pao-de-Acucar
  • La Favela Morro Santa Marta

Cette favela est le lieu où ont été tournés certaines prises du clip « They don’t care about us » de Michael Jackson (qui y a d’ailleurs une statue à son effigie). Plus récemment, la colline s’est refait une beauté et certaines maisons ont été peintes, donnant un aspect arc en ciel au quartier.

En effet, à Rio, il n’y a pas que Copacabana! Une bonne partie de la population Cariocae habite dans les favelas . La visite de la favela Morro Santa Marta, permet de prendre contact avec cette réalité au moyen d’une visite guidée. On s’y sent presque plus en sécurité que dans le centre ville, pourtant très moderne. C’est vraiment à faire!

Si vous parlez englais, espagnol ou portugais, voilà un site qui vous permettra de visiter cette favela (cliquez ici pour plus d’infos) Si vous voulez faire une visite de la Favela Rocinha avec un guide Français, voilà quelques infos.

Si vous avez un guide à conseiller, n’hésitez pas à m’envoyer son contact dans les commentaires!

Oui ok, mais c’est une Favela! C’est pas un peu dangereux?

Morro Santa Marta c’est une favéla effectivement, que je connais très bien parce qu’une amie y a bossé et franchement non, vous craignez rien, elle a été pacifiée, il y a plein de touristes, et c’est vraiment joli et chouette.

Morro-Santa-Marta-rio-janeiro
Morro-Santa-Marta-rio-janeiro

 

  • Mirante do Vidigal (colline qui surplombe les plages de Rio)

Pour en prendre plein les yeux et donner tout son sens à l’adage « après l’effort, le réconfort », c’est l’activité parfaite ! Pensez à y aller tôt le matin, à la fraiche, et prendre une grande bouteille d’eau !

A votre arrivée au pied de la favéla, prenez un moto-taxi (attention aux tarifs touristes ! Demandez le prix avant de monter et refusez toute course de plus de 10 Reais) qui vous emmènera au départ du chemin de randonnée (cliquez ici pour plus d’infos).

Vue-Mirante-rio-janeiro
Vue-Mirante-rio-janeiro

Les vues sont à couper le souffle, à faire absolument (quand il fait beau)!

Mirante-Vidigal
Mirante-Vidigal

 

plage-Joatinga-rio-janeiro
plage-Joatinga-rio-janeiro
  • Parque Lage et Jardin Botanique

Envie de vous sentir dans le clip de Snoop Dogg & Farell Williams (Beautiful) ? Direction le parque Lage pour un petit déjeuner et profiter de la quiétude du lieu. A quelques mètres de là, le Jardin Botanique est un détour agréable pour une belle promenade.

Parque-Lage-rio-janeiro
Parque-Lage-rio-janeiro

Cliquez ici pour agrandir cette GoogleMap – Visiter Rio de Janeiro:

visiter-rio-janeiro-googlemap
visiter-rio-janeiro-googlemap
  • Arcos da Lapa et Escadaria Selaron

Haut lieu touristique, préférez vous rendre aux escaliers de Selaron tôt le matin pour pouvoir prendre des photos sans la foule. Tout à côté, les aqueducs blancs de Lapa et son tramway légendaire sont tout aussi impressionnants.

Selaron-rio-janeiro
Selaron-rio-janeiro
  • Santa Teresa

Quartier historique dans les hauteurs, n’oubliez pas de passer par le Parque das Ruinas et de manger une feijoada (le plat typique brésilien) au bar do Mineiro, un petit restaurant local sans prétention !

Bar-Mineiro-rio-janeiro
Bar-Mineiro-rio-janeiro

 

Santa-Teresa-Bonde
Santa-Teresa-Bonde
  • Visite de la forêt tropicale Tijuca – Entrée gratuite

Situé à l’Ouest du Corcovado et au Nord de Mirante Do Vidigal, vous avez le parc Tijuca. Cliquez ici pour une visite en Jeep depuis votre hôtel (ou ici suivant vos dates…).

Attention quand même car en hiver, il fait assez froid (7°). Les vêtements chauds sont donc pas de trop… L’été par contre, c’est très agréable car la température est plus fraiche, ça permet d’échapper aux fortes chaleurs. Un dernier conseil, faites attention à ne pas vous perdre, car le parc est vraiment grand.

Cliquez ici pour agrandir cette GoogleMap – Parc Tijuca:

visiter-parc-Tijuca-rio
visiter-parc-Tijuca-rio

Visiter l’intérieur de Rio de Janeiro

Cliquez ici pour agrandir cette GoogleMap – Que voir à Rio de Janeiro:

que-voir-rio-janeiro-carte-googlemap
que-voir-rio-janeiro-carte-googlemap

Rio ne manque pas de musées et d’activités en cas de pluie ! Ne laissez pas le mauvais temps avoir raison de votre bonne humeur acquise au fil des caïpirinhas !

  • Museu do Amanhã (Musée de demain)
Musee-Demain-rio-janeiro
Musee-Demain-rio-janeiro

 

  • MAC (Musée d’art contemporain) à Niteroi – La voisine de Rio se rejoint par un pont en voiture ou en bateau, choisissez votre camp ! Niterói Contemporary Art Museum
  • MAM (Musée d’art moderne) – Musée d’art moderne de Rio de Janeiro
  • MAR (Musée d’art de Rio) – Rio Art Museum
  • Museu do Indio (Musée de l’indien) – Musée de l’Indien
  • Botafogo Praia Shopping – C’est un centre commercial certes, mais si vous montez au dernier étage, vous aurez une vue imprenable sur la baie de Botafogo et le Pain de Sucre !

Ok, mais si il n’y avait que deux musées à faire, ça serait lesquels alors?

Si je devais choisir 2 musées, je dirais le Musée de l’Indien, pour comprendre un peu l’histoire, et le Musée d’art contemporain.
Mais si je vous donne tous ces musées c’est parce que quand il flotte à Rio, on se retrouve vite à se demander ce que l’on va bien pouvoir faire. En effet, les gens s’attendent vraiment à avoir du soleil 365 jours par an et se retrouvent un peu décontenancés…Donc là vous avez de quoi faire!

Botafogo-Shopping-rio-janeiro
Botafogo-Shopping-rio-janeiro
  •  Maracanã

Le mythique stade de Rio a refait peau neuve il y a quelques années. Si vous en avez l’occasion, allez assister à un match d’une des 4 équipes phares qui divisent la ville : Flamengo, Fluminense, Botafogo et Vasco da Gama. Frissons garantis pour l’ambiance qui y règne !

Flamengo-Maracana
Flamengo-Maracana

 

  • Cathédrale de Rio – Son architecture surprenante et particulière la rend unique. Cathédrale Saint-Sébastien de Rio de Janeiro
  • Prendre un goûter au Café Colombo, dans le Centro
Colombo-Centro
Colombo-Centro

4) Un hôtel à Rio de Janeiro

Rio est une ville vaste et donc il n’est pas évident de savoir dans quel quartier loger, voilà mon expérience (résumé de l’article “Où dormir à Rio“).

Vous avez plusieurs quartiers à Rio, ou plutôt plusieurs zones, le nord, le sud, l’est et l’ouest. C’est dans la zone sud que se trouve les sites touristiques et les plages… et c’est donc dans cette zone que vous trouverez le plus d’hôtel. Du coup c’est aussi dans cette zone qu’il est le plus facile pour rejoindre les sites touristiques, tout a été mis en place pour se déplacer facilement.

  • Je vais commencer par vous déconseiller deux quartiers:

Évitez le quartier de Barra da Tijuca (tout à l’Ouest, voir sur la GoogleMap ci-dessous), très éloigné des points intéressants de la ville. Évitez aussi également le quartier du Centro, qui est tout simplement le quartier d’affaires de la ville mais dés le soir venu il devient rapidement peu rassurant.

Cliquez ici pour agrandir cette GoogleMap – Dans quel quartier dormir à Rio de Janeiro:

cherche-logement-rio-de-janeiro
cherche-logement-rio-de-janeiro

Voici quelques exemples de quartiers et hôtels qui sauront vous satisfaire:

  • Le plus « local » : Ipanema

Tout le monde parle de Copacabana, mais sachez que le quartier de Ipanima (qui se trouve juste à côté comme vous pouvez le voir dans ses cartes), a aussi sa longue plage et une animation vraiment très sympa (bars, restaurants…).

J’ai testé les deux quartiers (Copacabana et Ipanema), et franchement, Ipanema est le best pour se loger, c’est jeune, c’est hype, y’a des bars et restau très sympas, c’est aussi à côté de la plage mais c’est un plus cher que le quartier de Copacabana. Mais quoiqu’il en soit, encore une fois, je conseille Ipanema pour loger.

Cliquez ici pour agrandir cette HotelMap – Hôtel Ipanema ou Copacabana:

choisir-hotel-ipanema-ou-copacabana
choisir-hotel-ipanema-ou-copacabana
  • Le plus touristique : Copacabana

Qui n’a jamais entendu parler de la célèbre plage de Copacabana. C’est ici que la plupart des touristes trouvent leur hôtel. Si vous logez ici, préférez les chaînes hôtelières, en effet la nuit à Copacabana, il n’est pas toujours très sûr de se balader. Les prix sont moins chers que dans le quartier de Ipanema:

  • Le Canada, et le Debre sont deux très bonnes adresses avec un très bon rapport qualité/prix, à voir!
  • Vous avez aussi le Windsor Copa Hotel qui est une bonne adresse
  • Plus classe, vous avez le Mercure Rio qui est aussi idéalement placé.

Copacabana c’est le quartier des touristes mais c’est aussi le quartier où il y a le plus d’hôtels. Cela à pour conséquence d’attirer les pickpockets, donc faites attention (même quand vous êtes sur la plage). La journée c’est tranquille mais moi je ne conseille pas d’y sortir la nuit!

ou-dormir-copacabana-rio
ou-dormir-copacabana-rio

Vous vous doutez bien que les chambres d’hôtels avec vu sur la plage coûteront plus cher… Quoiqu’il en soit, avec l’hôtelMap que je vous ai faite vous savez où chercher (et une dernière fois, je vous conseille le quartier de Ipanema).

hotel-pas-cher-copacabana
hotel-pas-cher-copacabana
  • Le plus féérique : Santa Teresa

Souvent comparé au quartier de Montmartre à Paris (sisi je vous assure), il se trouve sur les hauteurs de la ville et regroupe plusieurs hôtels qui valent le détour, autant par leur beauté que par leurs services. Bon par contre, Santa Teresa, n’est pas très bien desservi par les transports…

La chaine Mama Shelter y a ouvert un établissement où confort et convivialité se côtoient. Moins chatoyant mais offrant un service impeccable, le Sant’Martre est aussi très correct.

Ok, mais le quartier Centro est peu rassurant à la tombé de la nuit pourtant Santa Teresa est juste à côté!

Oui c’est proche du quartier Centro mais Santa Teresa est sur une colline, donc c’est comme à Paris, on craint rient à Montmartre le soir, par contre quand tu descends la butte, tu te retrouves à Pigalle ou à Blanche et là c’est moins secure. Donc Santa Teresa, vous inquiétez pas, c’est hyper secure.

  • Les expériences uniques

Depuis quelques années, les favelas, fameux bidonvilles brésiliens, ont été peu à peu pacifiés, offrant ainsi aux touristes l’opportunité de loger dans ces lieux hors du temps et de connaître un autre côté à la ville.

Sur les hauteurs de Vidigal, la favela surplombant Ipanema, le Mirante do Arvrão offre des chambres individuelles et des dortoirs incroyables. Pour un autre standing, à l’entrée de la favela Cantagalo, la Casa Mosquito est le lieu rêvé pour se reposer après de longues journées.

hotel-proche-favela-Cantagalo
hotel-proche-favela-Cantagalo
  • Vous cherchez un petit prix ?

Vous trouverez dans les quartiers de Botafogo, Flamengo et Catete des hôtels ou apparts avec un rapport qualité/prix plus que très corrects.

5) Où sortir et faire la fête à Rio de Janeiro

Rio est connue pour ses nuits endiablées et c’est peu dire ! Voici un petit résumé des meilleurs spots pour profiter de la ville la nuit.

  • Faire la fête à Rio de Janeiro dans la rue

La Praça São Salvador, surtout les vendredis et samedis soir et une place en somme toute très simple. Cependant, le weekend, elle est chérie des cariocas qui y boivent des bières jusque tard dans la nuit, en écoutant des groupes locaux descendus avec leurs instruments pour jouer de la samba. Ambiance agréable et bonne enfant garantie.

Sao-Salva-rio-janeiro
Place-Sao-Salva-rio-janeiro

 

  • Le plus festif à Rio de Janeiro

Lapa est sans aucun doute le cœur des nuits cariocas. Préférez encore une fois les vendredis et samedis soirs (les autres nuits, les rues sont souvent désertes et peu accueillantes). Les demi-litres de caïpirinhas à 5 Reais (équivalent actuel à 1.5€) contribueront à vous faire passer un moment inoubliable.

Caipi-Lapa-rio-janeiro
Caipi-Lapa-rio-janeiro

 

  • Le plus local

La Casa Rosa est une ancienne maison close transformée en centre culturel la semaine et en boîte de nuit les vendredis et samedis. Vous y danserez surtout sur de la musique brésilienne (samba, forro, pagode…).

Le Circo Voador, dans le quartier de Lapa programme aussi de l’excellente musique locale et parfois des concerts.

  • Les boîtes de nuit de Rio de Janeiro

En règle générale, leurs tarifs sont prohibitifs. La classe moyenne carioca ne s’y rend donc que rarement. Les meilleures sont : Fosfobox, 00 Zero Zero et le Nuth (bien qu’éloigné du centre).

6) Comment rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport international ?

Encore une fois, Rio est très vaste. L’aéroport est donc assez éloigné du centre. Bien qu’il y ai différentes options, le taxi reste le moyen de transport le plus sûr et facile pour rejoindre un point voulu.

  • Rejoindre Rio de Janeiro depuis l’aéroport en navette

Il vous faudra trouver l’arrêt du BRT (la ligne de bus rapide pour rejoindre le centre de Rio). Assurez-vous que votre bus s’arrête à l’arrêt voulu, certains ne marquant aucun arrêt jusqu’à la zone ouest de la ville. Je vous conseille donc la solution taxi ou navette (cliquez ici pour plus d’infos sur la navette groupé).

  • Rejoindre Rio de Janeiro depuis l’aéroport en taxi

Ils sont nombreux ! La solution la plus sûre lorsque vous ne parlez pas le portugais est de se rendre au guichet de l’un des nombreux services de taxis privés. Elles se valent toutes et les tarifs sont plus ou moins équivalents. Sinon optez pour une navette groupé (cliquez ici pour plus d’infos).

Vous pouvez également prendre un taxi jaune, les taxis traditionnels, que vous trouverez à la sortie de l’aéroport. Seul hic, ce sont eux qui contrôlent leurs tarifs et même si la plupart sont très corrects, il n’est jamais impossible de tomber sur un conducteur peu scrupuleux qui augmentera ses prix. Comptez qu’il vous ajoutera un surplus pour les valises.

Information-Taxi-Rio-Janeiro
Information-Taxi-Rio-Janeiro

Et vous, qu’avez-vous préféré à Rio ? N’hésitez pas à partager dans les commentaires vos conseils et lieux incontournables qui ont rendu votre séjour magique !

A bientôt!

Maxence

Autres articles à ne surtout pas manquer!

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

Visiter Rio de Janeiro
4.2 (83.08%) 13 votes

2 commentaires

  • Merci Maxime pour ton aide. Voilà ma petite part, our vous rendre au Christ rédempteur, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

    Le train avec un départ prévu toutes les 20 minutes depuis la gare de Cosme Velho.
    À pied en passant par la forêt de Tijuca. Attention toutefois, la randonnée n’est pas si facile que ça !

    Vous pouvez réserver un billet coupe-file sur internet en cliquant ici pour ne pas devoir attendre une fois sur place. C’est plutôt pratique, car il y a énormément de monde toute l’année. On a pu y aller trois fois durant notre année (il faut bien faire visiter aux proches qui viennent vous voir) et à chaque fois il y avait beaucoup de monde ! Avec un billet coupe file, vous arrivez et vous montez directement dans le train ! C’est bon à savoir
    Si vous ne savez pas que visiter à Rio de Janeiro, c’est l’activité à ne pas manquer !

  • Très bel article, ça sent le vécu, nous allons nous en inspirer car nous partons le mois prochain. Du coup nous allons chercher un hôtel dans le quarter de Ipanema,

    merci

Laisser un commentaire